Les 360° Asymétriques


Pré-requis

Les spirales, les sorties chandelles, les wing-over.

Description générale

Les 360 asymétriques peuvent être utilisés comme manoeuvre de descente rapide sollicitant moins le pilote qu’une spirale classique étant donné les phases alternées de relance et de contre.

Ils peuvent aussi être utilisés comme prise de vitesse pour certaines manoeuvres de voltige.

Phases importantes

Contre – comme pour une sortie chandelle par exemple, le contre a pour but d’annuler la rotation pour effectuer une accélération symétrique.

Relance – comme pour le Wing-over, c’est un déclenchement de virage retardé, visant à dissiper une partie de l’énergie dans une prise d’amplitude.

Pilotage

Pour réaliser des 360° asymétriques, il sera important de maitriser les sorties chandelles et les wing-over.

Le cadencement de cette spirale asymétrique est un combiné de ces exercices.

Le pilote aura plusieurs solutions :

Il pourra commencer par une série de wing-over de faible amplitude, une fois que ceux-ci sont confortables, il suffira de ne faire que des relances du même côté en faisant attention de se pas se laisser surprendre dans la rotation.

Les phases seront les mêmes que lors de wing-over normaux , mais le virage sera toujours déclenché du même côté.

Le timing et la puissance du déclenchement du virage feront varier les relances pour les rendre plus ou moins puissantes ou amples.

Il est aussi possible de commencer à pratiquer cette manoeuvre par une mise en spirale. des que le pilote sent une accélération, il va chercher à contrer celle-ci rapidement comme en sortie chandelle et relancera le virage avant de repasser sous sa voile de la même manière qu’un virage dynamique..

Cette technique est plus longue, mais peut permettre à un pilote peu sensible de mieux ressentir les phases de relance sans avoir trop d’amplitudes.

Risques

Les risques sont ici les mêmes que pour les wing-over et les sorties chandelles :

fermetures, détentes, autorotations etc …

Leave a Comment